Au fond du puits

Des trucs.

25 février 2013

The years go by as quickly as a wink. Enjoy yourself, enjoy yourself, it's later than you think.

img

img

 

 


Deux pages de carnet, vites faites ce soir pour vous poster un petit quelque chose. Ce sera le dernier article des vacances, je pars en voyage scolaire à Cardiff demain. Bisous à tous.

 

 

 

 

"Que lentement passent les heures

Comment passe un enterrement

 

Tu pleureras l'heure où tu pleures

Qui passera trop vitement

Comme passent toutes les heures."

-Apollinaire, A la santé V.

 

 

 

 

 

Posté par Morgeek à 19:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 février 2013

Someday in the mist of time, when they ask you if you knew me, remember that you were a friend of mine.

 

 

 

 

img

 

 

img

 

 

img

 

 

img

 

 

 

img

img

 

img

img

img

img

 

 

 

 

img

 

 

 

 

"N’aimes tu pas le velours des mensonges
Il est des fleurs que l’on appelle pensées
J’en ai cueilli qui poussaient dans mes songes
J’en ai pour toi des couronnes tressé"

-Aragon, Plainte pour le quatrième centenaire d'un amour

 

 

tumblr_inline_mijn77oazY1qz4rgp

 

 

 

 

18 février 2013

Every picture you paint, I'll paint myself out.

 

img

img

 

img

img

 

Des trucs de carnets faits pendant ou entre les cours. Je vous fais des bisous en espérant que vous allez tous bien. Je vais essayer de poster encore une fois pendant les vacances, avant de retourner au bagne. Au lycée je veux dire.

 

 

"c’est fou ce que l’homme invente
pour abîmer l’homme
et comme tout ça se passe tranquillement
l’homme croit vivre et pourtant il est déjà presque mort
et depuis très longtemps
il va et il vient dans un triste décor
couleur de vie de famille
couleur de jour de l’an
avec le portrait de la grand-mère
du grand-père et de l’oncle Ferdinand
celui qui puait tellement des oreilles
et qui n’avait plus qu’une seule dent
l’homme se balade dans un cimetière
et promène en laisse son ennui
il n’ose rien dire
il n’ose rien faire
il a hâte que ça soit fini
aussi quand arrive la guerre
il est fin prêt pour être crôni
et celui qu’on assassine
une fois sa terreur passée
il fait ouf et dit Je vous remercie
me voilà bien débarrassé"

-Jacques Prévert, "Evénements".

Posté par Morgeek à 22:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,